VEAU

Pour répondre à la réglementation sur le bien-être du veau de boucherie, Arrivé-Bellanné a investi, à St Prouant, dans un nouvel outil de production dédié à la fabrication d’aliments fibreux.

L’apport de fibres en complément du lait d’allaitement favorise un début de rumination bénéfique au bien-être de l’animal.

En tant que professionnels de la nutrition, nous pouvons vous apporter conseil sur le choix de votre aliment fibreux. Forts de l’expérience acquise depuis 2005, des essais conduits dans les élevages et de nos partenariats fidèles, nous avons su développer une expertise pour vous accompagner dans le développement de vos activités.

Blocs de titre et texte

La MAÎTRISE de toute l'élaboration des aliments est le gage de notre sérieux :

  • Les MATIÈRES PREMIÈRES utilisées sont principalement d'origine locale et régionale et sont achetées sur cahier des charges. Nos fournisseurs sont rigoureusement sélectionnés, certifiés et agréés Oqualim, ou une équivalence européenne de qualité. Ils sont étroitement contrôlés par notre plan de contrôle laboratoire,
  • Le service FORMULATION est responsable de la composition des aliments. Il assure le respect de la réglementation sur l’étiquetage, la prise en compte de la métrologie et la conformité aux cahiers des charges,
  • L’USINE possède les certificats RCNA et STNO qui assurent la bonne pratique de fabrication des aliments fibreux.
Paragraph fichier

Chiffres clés des Aliments fibreux

6500 T
Aliments par an
100 %
Veau de boucherie
2005
Début de l’expérience
2
Certifications Usine
veau

Un aliment fibreux de haute qualité

 

  • L’usine de St Prouant est dédiée à la fabrication de l'aliment pour veau de boucherie. Aucun élément extérieur ne vient polluer l’aliment ni le contaminer. Nous maîtrisons la chaîne de fabrication et particulièrement la teneur en fer, l’environnement adjacent et les contaminations extérieures et ainsi, la conformité du produit livré,
  • Les matières premières, rigoureusement sélectionnées et contrôlées, sont floconnées sur place, tamisées et mélangées en l’état sous forme de mash. Cette présentation de l’aliment améliore la digestibilité et par conséquence la croissance du jeune animal. Le traitement préserve la qualité nutritionnelle de la matière première qui reste crue et sauvegarde ainsi la qualité de sa protéine et de ses acides aminés. La partie amylacée, en revanche, est légèrement altérée, améliorant dès lors son accessibilité aux enzymes digestives,
  • Des supplémentations sont parfois apportées à la carte pour répondre à la demande des clients. Un noyau granulé contenant des principes actifs est alors ajouté dans le mélange floconné.

 

Paragraph fichier